Documents archives

 Notice sur PAYSAGE POLYPHONIQUE Op. 96

 de Paul-Baudouin MICHEL

 ( 1978 – 16’40 » )

 Cette œuvre composée d’abord pour bande magnétique a été réalisée au Centre de Musique Expérimentale de Marseilles en 1978 sur système mixte en l’occurrence un Synklavier, synthétiser à mémoire de 5 pistes ce qui permet , après modualtion et transformation de se dispenser de la plus grande partie d’un travail de montage souvent fastidieux en restituant les données en temps réel. Parmi les 16 timbres préprogrammés, le compositeurs en à choisi 5 lesquels constituent 5 couches d’images sonores différentes: sons hennissants, sons secs, sons de cloches, sons explosifs, sons d’orgue en delta, ces derniers non transformés. Ces couches sonores se développent et se superposent parfois en canon, apparaissent et disparaissent successivement de façon à former une véritable polyphonie de timbres et d’espace parcouru, un paysage perpétuellement changeant d’éléments assez semblables. On oublie parfois en effet que la musique est comme le cinéma et la danse un art du temps et du temps parcouru et vécu.

 Afin de garder la possibilité du geste instrumental humain dans une diffusion en concert et de lui donner un côté vivant, le compositeur a prévu une 6ème couche ou voix réservée à deux percussionnistes disposant d’un grand nombre d’instruments à percussion aux timbres très diversifiés. Cette percussion voyage donc à travers ce paysage sonore et disparaît à la fin .

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35