Documents archives

  • Paul-Baudouin MICHEL

     Notice sur “VARIATIONS CONCENTRIQUES”  Op.29 ( 1967-1971 )

     pour piano ( éd CeBeDeM ) 20′

    Cette œuvre restée assez longtemps sur le métier était même à l’origine une œuvre mobile, c’est-à-dire changeant de forme à chaque exécution. (Les variations étaient interchangeables, permutables) Il est resté quelque chose d e ce projet initial en ce sens que dans la version-parcours ici établie , le thème est situé au milieu de l’œuvre après la 5ème variation et non au commencement. Dans les cinq premières variations, le thème se dépouille peu à peu de sa gangue, très informe au début et dans les cinq suivantes, ce thème-minerai est traité et transformé très diversement. Le Thème ( sorte de mélodie accompagnée en trois phrases d’inégales longueur étant déroulé dans un tempo relativement modéré peut-être considéré comme la partie lente d’une sonate imaginaire; la variation suivante de par son caractère dansant et son rythme ferait alors figure de scherzo. Malgré les difficultés technique et son aspect virtuose et brillant, il s’agit d’une composition musicale au sens strict du mot et non d’un simple morceau de concours puisque cette œuvre a reçu en 1972 le Prix de composition de l’œuvre imposée en seconde éliminatoire du Concours Musical International Reine Elisabeth.

    Le compositeur à beaucoup écrit pour le piano depuis des pièces faciles pour débutants,( “PIANO MON AMI “ ) jusqu’à la haute virtuosité d’une œuvre mobile (LIBRATION 1 )

    Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35