Documents archives

Notice sur

SPELEOPHONIE + TOREUTIQUE VI Op. 109

 pour contrebasse et bande magnétique

 SPELEOPHONIE pour contrebasse solo est une œuvre mobile en ce sens que la forme change à chaque exécution. L’ interprète opère donc un parcours différent: ; il relie les diverses séquences en alternant les séquences “Caractère “ et les séquences “ silhouette “ . La séquence “ silhouette mobile “ ne peut se placer qu’ au début ou à la fin. Etant donné le caractère fortement attractif de cette séquence centrée sur une seule note, le centre de gravité de l’ œuvre se déplace selon l’ emplacement de cette séquence.

Par ailleurs cette pièce peut être superposée à TOREUTIQUE VI du même auteur pour bande magnétique établie au studio IPEM à Gand. Des bruits issus d’ un synthétiseur mélangés à des sons de piano diversement travaillés composent cette bande et dialoguent avec la contrebasse. L’ interprète doit donc écouter cette bande et établir son parcours en fonction de cette écoute.

Outre la scordatura de la contrebasse , on remarquera une utilisation inhabituelle de cet instrument avec deux archets à la fois, baguettes de timbales de façon à supprimer la frontière entre le son de l’ instrument et le son de la bande magnétique.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35