Documents archives

Paul-Baudouin MICHEL

 Notice sur DECENTREMENT OP. 110

 ( 1981 – 16’ )

 DECENTREMENT pour quintette à vents est une œuvre mobile c’ est-à-dire changeant de forme à chaque exécution. Les diverses séquences peuvent entre autre permuter dans une certaines mesure selon des règles établies par le compositeur de façon à créer des parcours différents. Le titre Décentrement vient du fait qu’ une séquence particulièrement prégnante est une sorte de centre errant qui peut être placé à différents endroits. Par ailleurs, des versions ou modifications locales sont laissées au choix de l’ interprète dont la collaboration est ainsi sollicitée. Il ne s’ agit pas pour autant de musique dite “aléatoire” ou de démission du compositeur, au contraire. Ce dernier essaie de trouver dans chaque œuvre ouverte ou mobile un nouveau procédé de mobilité, de nouvelles façons de composer; le compositeur se livre donc ici à une sorte d’ heuristique. Dans cette pièce, le matériau se doit d’ être suffisamment souple pour se prêter à une telle mobilité formelle. Par ailleurs, l’ accent est mis sur le caractère diversifié et opposé des différentes séquences ainsi que sur la richesse et la variété des couleurs sonores déjà présente du fait d’ un groupe composé de cinq timbres différents.

Cette œuvres a été créée par les solistes de l’Orchestre de la RTBF sous la direction de l’auteur.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35