Documents archives

Paul-Baudouin MICHEL

 Notice sur LIBRATION 1 Op. 51

 ( 1971 – 8’40 » )

 Dans cette œuvre dite mobile, la forme ouverte change à chaque exécution au gré de l’interprète. Cette pièce pour piano solo est en effet constituée de 13 séquences très différenciées dont 5 stabiles c’est-à-dire jouées exactement comme elles sont écrites et de 8 mobiles c’est-à-dire changeant d’ aspect selon le cas ou même de forme étant donné la souplesse de leur matériau de départ. Par exemple, dans l’une des séquences dite « accords-queues », l’interprète doit prolonger une note de son choix d’accords joués sèchement. Dans une autre il changera certains motifs de registre, ou choisira la direction de certains traits ou intercalera certaines grappes de notes écrites. L’interprète choisira une permutation de ces séquences ou plutôt choisira un parcours à condition de toujours faire suivre deux séquences mobiles par une séquence stabile et de placer la séquence dite « rouleau » au début, au milieu ou à la fin. L’emplacement de cette séquence-rouleau est capitale parce qu’elle détermine le sens et la forme générale de la pièce dont le pôle d’attraction révélé dans cette séquence s’explique d’abord par son aspect spectaculaire. Elle est en effet constituée de clusters de 40 notes plaqués ou arpégés avec le rouleau en carton qui sert à emballer la partition faite d’une très grande feuille placée sur un pupitre spécialement conçu dans ce but. Le pôle d’attraction de cette séquence-rouleau s’explique ensuite par sa terminaison sur une consonance classique – un accord parfait non joué mais entendu grâce à la pédale de soutien qui le fait émerger d’un cluster renforcé. Un symbole astronomique est ainsi suggéré qui justifie le titre. LIBRATION (du latin libra balance) désigne l’oscillation de la lune sur son axe qui permet à l’observateur terrestre d’en voir 60% de la surface. Ce symbole astronomique est encore d’autant plus suggéré que plus les séquences stabiles et mobiles sont éloignées du stabile-rouleau plus elles doivent être jouées lentement compte tenu cependant de leur tempo interne de départ. On pense évidemment à l’emplacement des planètes du système solaire qui détermine la durée de leur rotation autour du soleil. Les séquences mobiles sont donc les satellites des séquences stabiles et ces dernières les planètes de la séquence rouleau. Il ne s’agit donc pas d’un simple parcours, puisque le choix de ce dernier modifie l’aspect des épisodes exactement comme un auditeur-visiteur d’une ville selon qu’il commence ou termine sa visite par l’ascension d’un beffroi aura à ce moment une vision différente déterminée par la lumière, l’emplacement du soleil, la direction des ombres et le souvenir des endroits qu’il a ou n’a pas selon qu’il les a déjà visités ou non.

 On a parfois critiqué cette attitude devant la composition musicale en parlant même de « démission du compositeur » puisque l’interprète pénètre dans le domaine de la composition. C’est exactement le contraire car si l’interprète monte d’un cran, le compositeur le fait également comme nous allons le voir. De plus, les explication qui ont précédé suffisent à montrer par la complexité de la composition très écrite qu’il ne s’agit nullement de musique dite aléatoire ou produite par le hasard calculé ou non. Chaque œuvre mobile pour PB. Michel postule l’invention de nouveaux procédés de mobilité et est une réflexion sur la composition elle-même. Jadis on se contentait de remplir des formes ou des schémas formels appuyés sur la tonalité (avec toutefois de nombreuses distorsions). Jusqu’à ces dernières années, on a tenté d’appliquer le principe que chaque œuvre postulait sa propre forme unique. Ici, le compositeur invente non pas de nouvelles formes mais des nouvelles méthodes pour en trouver : il s’agit donc tout simplement d’une heuristique musicale.

 Dans la version ici présentée, l’interprète, Françoise WEL ( à qui l’œuvre est dédiée ) a choisi de placer le stabile-rouleau à la fin où l’on entendra donc une consonance parfaite émerger.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35